Contacts

Appelez nos experts

ou remplissez le formulaire

Réponse sous 24h

Actualités

Suivez-nous en ligne

Inscrivez vous à la Newsletter

Quelle stratégie adopter pour préparer sa retraite ?

05/07/2016

 
Bien préparer sa retraite est un objectif incontournable pour de nombreux travailleurs. Et on les comprend ! En effet, il convient de prendre en considération et d'anticiper autant que faire se peut la diminution des revenus du travail. Plusieurs outils sont à votre disposition pour vous y préparer.
 

Les plans d'épargne retraite

 

Que ce soit le Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) pour les salariés ou le contrat Madelin pour les travailleurs non-salariés, les plans d'épargne retraite ont de solides arguments à faire valoir.

En premier lieu, ces placements offrent une attractivité fiscale importante. En effet, vous pouvez déduire de vos revenus les sommes versées  sur ces plans. Jusqu'à 30 432€ de déduction dans le cadre d'un PERP et jusqu'à 71 436€ pour un contrat Madelin, et ce hors du cadre du plafonnement des niches fiscales.

En outre, ces placements sont flexibles dans leur gestion puisqu'ils permettent un arbitrage entre les supports en fonds euros et les supports en unités de comptes. Mettre des fonds de côté afin de préparer sa retraite ne veut pas dire sacrifier la performance de son épargne. Une prise de risque maîtrisé doit toutefois être mise en place compte tenu de la destination des fonds. 

Une différence de taille entre ces deux plans doit néanmoins être soulevée puisqu'une sortie en capital lors du départ à la retraite est permise dans le cadre d'un PERP (limitée à 20%) à la différence du contrat Madelin. De même, le PERP offre la possibilité d'utiliser le report des plafonds non utilisés des trois dernières années ainsi que celui du conjoint.

 

Et pourquoi pas l'assurance-vie ?

 

Combiner un PERP (ou un contrat Madelin) avec une assurance-vie peut se réveler astucieux. En effet, il peut être judicieux de placer sur un contrat d'assurance-vie l'économie d'impôt réalisée par les primes versées sur le PERP. Par exemple, si vous une TMI à 41% et que vous versez 20 000€ sur votre PERP, votre économie d'impôt est de 8 200€. L'économie d'impôt ainsi réalisée pourra être placée sur un contrat d'assurance-vie afin de se constituer un patrimoine complémentaire, et ce avec un effort d'épargne équivalent.

Ainsi si la rente servie par votre PERP à la retraite ne vous suffit pas, vous pourrez effectuer des rachats sur votre contrat d'assurance-vie dans un cadre fiscal tout à fait avantageux.

En cas de décès, pas d'inquiétudes non plus puisque ces solutions offrent une protection à votre famille lors de la désignation de la clause bénéficiaire.

 

 

Les dernières actus' à ne pas louper !

 

Google
Rappel
IMMEDIAT & GRATUIT
Indisponible pour l’instant
Vous pouvez nous contacter grâce au formulaire ci-dessus.